Publicités

Test du VAE Scott e-Venture 20

C’est un vélo que je possède depuis 5 mois (à la date de l’écriture de l’article) et dont je suis pleinement satisfait. J’ai effectué un peu plus de 600km et ce n’est « que du bonheur! »

Il s’agit de mon Vélo à Assistance Electrique (VAE) actuel dont voici les spécifications tirée du site de Scott-Sports:

 

Frame: e.Venture 6061 alloy for suspension fork, double butted

Fork: Suntour NCX-D 700c, w/ lock-out, 63mm travel, Disc only

Headset: Ritchey OE Logic Zero, semi integrated

Rear Derailleur: Shimano XT, RD-M772 SGS, Shadow Type, 9 Speed

Shifters: Shimano Deore, SL-M590, Rapidfire Plus, 2 way release, w/gear indicator

Brake Levers: Avid Elixir 3

Brakes: Avid Elixir 3, w/G2CS 160mm rotors

Crankset: FSA Metropolis for e.bike

BB-Set: Bosch

Handlebar: Scott UC 1 OS: 610mm, 15° bend

Stem: Scott Comp 31.8mm

Pedals: VP 615

Seatpost: Scott Comp, 31.6mm

Seat: Scott SUB SC-19

Front Hub: Scott Disc Team

Rear Hub: Shimano FH-M529 Disc

Chain: KMC X9

Cassette: Shimano CS-HG50, 11-34T

Spokes: Sapim double butted

Rims: Alex SUB 700C, 32H, for disc

Tires: Schwalbe Marathon Mondial, 700 x 42C

Equipment: Scott Urban Concept fender & rack kit, Busch & Müller light kit

Drivetrain: Bosch 250w Mechatronic System, w/36v Li-ion Battery pack

Weight: 21.90 kg / 48.24 lbs

Prix indicatif: 3’390 CHF (09.2012), version limitée à 25km/h

Avant de commencer, je tiens à vous signaler que je ne suis pas un professionnel du vélo, que je pratique depuis peu, veuillez donc m’excuser pour les éventuelles erreurs techniques.

Scott e-venture

Lors de l’achat de ce vélo, j’ai demandé quelques modifications, à savoir, remplacement du porte-bagage arrière par une version avec fixation 3 points afin de pouvoir y fixer un siège enfant. J’ai également fait monter un antivol « rapide » de la marque Trelock qui me permet de verrouiller la roue arrière lors de brefs arrêts. Sur ce cadenas de roue vient également se fixer un câble d’attache afin de fixer le vélo à une borne par exemple. J’ai bien sûr un antivol en U pour les arrêts plus longs et un rétroviseur afin de ne pas me faire surprendre par ce qui se passe derrière moi (je fais principalement de la ville).

Au niveaux du vélo lui-même, celui-ci est fourni d’origine avec des pneus Schwalbe. La sensation de tenue de route ainsi que du roulement sont tout simplement excellents, rien à redire. Les freins à disque sont également très puissants et faciles à doser. La sensation globale de conduite est vraiment très positive.

La selle est confortable (je m’y suis fait dès la première sortie). Grâce à la batterie fixée au cadre et le moteur pédalier, le centre de gravité du vélo est très bas, ce qui a pour effet de faire oublier complètement que l’on manoeuvre un vélo de plus de 20kg, sauf lorsqu’il faut le porter bien entendu.

La fourche Suntour, réglable et blocable est de bonne facture et le réglage est personnalisable en ajoutant ou en enlevant de la presssion, votre réparateur peut le faire pour vous sans problème.

Concernant l’assistance électrique, c’est vraiment du pur bonheur. Avant l’essai du système Bosch, j’étais fan de la marque Flyer à assistance de marque Panasonic. J’ai fait une virée à l’usine Flyer à Huttwil (BE), j’en ai retesté, Bosch est clairement meilleur pour moi.

Contrairement à mon VAE précédent, qui possédait une assistance au niveau de la roue avant et dont l’aide se faisait de manière linéaire, le système Bosch qui assiste au niveau du pédalier « ajoute » la force que vous mettez (entre 30% et 250% de plus) sur la pédale. Imaginez que vous mettiez 1kg de pression sur la pédale, l’assistance va rajouter entre 300gr et 2,5kg de pression afin de vous aider. Ceci permet de régler l’assistance de manière très fine, sans toucher aucun bouton, il suffit simplement d’appuyer moins fort sur les pédales. Les côtes ne sont désormais plus un problème même, pour ceux qui connaissent Fribourg, de partir de la basse-ville pour monter jusqu’à Moncor.

Plusieurs modes (façon de vous assister) d’assistance peuvent être sélectionné:

– Eco (à la cool, grande autonomie)

– Tour (pour des ballades)

– Sport (assistance très nerveuse, beaucoup de couple)

– Speed (on atteint les 25km/h sans problème, même en pente)

et chaque mode peut être ajusté concernant le niveau de l’assistance (la force) (entre 1 et 3)

Au niveau de l’autonomie pour une ville comme Fribourg, comptez en moyenne 50km en assistance tour niveau 2. A relever que l’éclairage est pris sur la batterie. Si celle-ci est vide, il reste encore assez d’énergie pour assurer un éclairage durant 2h environ, de quoi rentrer chez soi.

Je suis franchement conquis par mon achat et je le recommande vivement. C’est un vélo à vocation ville mais qui se débrouille très bien sur les chemins forestiers lorsqu’on veut en faire une utilisation un peu plus sportive.

Je l’ai acheté auprès de Menoud Bike à Givisiez, où j’ai reçu d’excellents conseils et ils ont un service après vente au top! (je ne possède pas d’actions, c’est juste pour vous donner un bon tuyaux 😉

 

Les plus:

+ Super facile à manoeuvrer

+ Assistance au top

+ Eclairage sur la batterie

+ Impression d’avoir du solide entre les mains

 

Les moins:

– Compteur amovible sans possibilité de blocage

– Autonomie un peu juste (mais la batterie 2013 est plus puissante et compatible selon le SAV de Bosch)

– Manque l’heure sur le compteur…

– Le prix?

 

 

Publicités

3 Comments on "Test du VAE Scott e-Venture 20"

  1. Voici une vidéo youtube qui présente le vélo:

  2. Il est très beau ! je pense que c’est le meilleur choix face à un scooter (qui peut coûter encore plus cher)- peut-être plus sensible aux crevaisons ? combien de km par jour avec ce bel engin ?

    • Environ 25km, effectivement, tu as accès aux postes cyclables ce qui n’est pas le cas avec un scooter

Laisser un commentaire